Hot Paradise

Are you on the list ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde Lowell
Shakespeare s'amuse de sa MUSE*
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 30
Copyright : Mouaaaaaaah
Love : Louis GUIHARS ?
Humeur : Fola Fola
Date d'inscription : 08/03/2008

Hot Paradise
Song: Pumkin Soup . Kate Nash
Hot DESIRE:
100/100  (100/100)
Peoples:

MessageSujet: Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*   Sam 8 Mar - 17:33

_____MATHILDE LOWELL_____



    [ YOU ]

    Nom : LOWELL
    Prénom : Mathilde
    Surnom : Lorsqu'elle était plus jeune, certains de ses amis la surnommait « Mathy » Bien qu’au début la jeune femme n’ai pas particulièrement apprécié ce diminutif, elle a fini par s’en accommoder. On la également appelait Miel Pops à cause de la couleur de ses cheveux.
    Nationalité : La jeune femme est d'origine française, merci maman ! Elle a d'ailleurs conservé un accent frenchy irrésistible.
    Age : Mathilde a à présent 20 ans.
    Lieu et date de naissance : La jeune femme à vu le jour le 21 juin 1988 dans un clinique parisienne.

    [ HISTOIRE ]

    Vision de la vie :
    « Il n'y a point de hasard »
    VOLTAIRE
    Zadig ou la destinée

    Pour connaître la philosophie de Mathilde, il faudrait se reporter aux paroles de Voltaire. En effet, la jeune femme n'a jamais cru au hasard. La chance ? Elle n'y croit pas non plus. Elle ne reste jamais les bras croisés à attendre. Tout ce qui lui arrive dans la vie, elle le provoque. Certes, ça ne marche pas toujours, ce n'est pas Superman ! Mais elle a toujours la satisfaction d'avoir fait tout ce qu'elle a pu, et ce peu importe le résultat. Mathilde se dit que plus tard, elle n’aura aucun regret, elle aura été actrice de sa propre vie.

    Histoire :
    « NON, NON et NON ! Qui vous a dit de mettre ça ici ? »
    Mme Lowell était verte de rage contre les déménageurs que son mari avait engagé. Elle était en plein milieu d’une pièce qui devrait par la suite leur servir de salon. Mais dans l’immédiat, ça ressemblait plutôt à un capharnaüm.
    Elle portait un pantalon beige Prada et une ample tunique colorée trouvée aux galeries Lafayette dans le rayon « femme enceinte ». En effet, la jeune femme attendait depuis désormais huit mois un heureux évènement. D’après les médecins, c’était une fille. Mais les deux jeunes époux n’avait pas encore réussit à se décider pour le nom du futur nouveau-née.

    Depuis deux ans, tout s’était passé très vitre entre Jane et Peter. Ils s’étaient rencontrés à une soirée caritative. Loin d’être le coup de foudre, ils s’étaient tout d’abord détesté. En effet, excepté leur statut social, tout les opposaient. Elle était le parfait stéréotype de la fille belle et intelligente. Et évidemment, elle était convoitée par la plupart des garçons de son campus. Lui par contre était considéré comme un looser. Il n’était pas vraiment moche, et encore moins débile mais il avait un style bien à part que les autres n’appréciaient pas réellement. C’est en partie pour cette raison que Peter ne supportait pas les autres jeunes qu’il côtoyait.
    Ce soir là, Jane s’était rendu compte que son petit ami de l’époque la trompait et dégoûtée, elle était partie prendre l’air. Peter quant à lui, avait eu besoin de s’évader un peu de toute cette « communauté » qu’il supportait de moins en moins. Alors qu’il marchait tranquillement, il avait aperçut Jane qui semblait toute déboussolée. Il l’avait abordé timidement et grâce à son humour désopilant il avait même réussi à lui redonner le sourire.
    Depuis ce soir là, ils ne s’étaient pas quittés. Ils avaient fini leurs études, s’étaient mariés et attendaient désormais avec impatience la naissance de leur premier enfant. Ils étaient depuis plusieurs semaines en plein déménagement puisque leur ancien appartement était trop petit pour héberger une personne de plus.


    « C’est pas possible enfin ! Vous avez deux mains gauches ou quoi ?! » Jane s’énerva sur l’un des hommes qui était chargé de la décoration du nouvel appartement. Ce déménagement la mettait un peu sur les nerfs. Surtout que son mari travaillait pendant toute la journée et elle devait gérer TOUT toute seule. Elle saisit brutalement une casserole qui traînait par terre et demanda :
    « Vous pensez vraiment que ça à quelque chose à faire en plein milieu de mon sal.. » elle s’arrêta net sur sa phrase et d’un regard figée, elle dit tout fort et totalement paniquée :
    « Appelez mon mari sur le champs ! Je vais accoucher ! »

    ***

    « Je t’ai eu ! » Louis prit la jeune fille par la taille, fier de lui.
    « Nan, arrête ! Tu me chatouilles ! » Répliqua celle-ci avec un accent français particulièrement prononcé.
    Les deux jeunes enfants tombèrent par terre et se mirent à rire. Ils n’avaient que quinze ans et ils étaient totalement insouciants.
    Louis et Mathilde s’allongèrent tous les deux sur le dos puis le garçon lui dit en l’imitant :

    « Tu as vraiment un accent français horiiiible ! »
    « Arrête, c’est pas drôle ! Et puis, j’y peux rien ! » dit-elle en faisant la moue. Puis, elle répliqua à nouveau
    « En plus, tu vas me filer des complexes avec tes conneries ! »
    « Mais non, il est marrant ton accent frenchy » il lui sourit, avec un air un peu moqueur.
    « Pffff... » elle s’approcha de lui et se mit à le chatouiller.
    « Je t'ai eu aussi ! » dit-elle pour conclure sa vengeance.
    ***

    C’était un lundi matin, il était presque 9h00 lorsque Mathilde franchit le seuil du bâtiment de Wailea Kea, le journal de mode le plus en vue de la Californie. Après deux ans d’études, Mathilde avait enfin obtenu son tout premier travail et ce, sans l’aide de ses parents. Elle ne s’occupait pour l’instant que d’une toute petite rubrique, mais c’était déjà énorme !
    A peine avait elle fait un pas dans l’entrée que la jeune femme fut étonnée par l’agitation de ses nouveaux collègues. Ne sachant pas trop quoi faire, elle se présenta à l’accueil et annonça son nom à une des secrétaires.
    « Bonjour, je suis Mathilde LOWELL. C’est mon premier jour ici et ... » elle n’eut pas le temps de finir sa phrase, la secrétaire l’avait déjà coupée.
    « Ecoute. Ici, il y a des nouveaux tous les jours. Et j’ai déjà mon travail personnel, j’ai pas le temps de jouer au baby-sitter ! »
    Un peu surprise, Mathilde hocha de la tête et s’éloigna de l’accueil. Elle sentit alors quelqu’un derrière elle qui s’apprêtait à lui parler. Elle se retourna et vit un jeune homme qui se postait devant elle.
    « Hey, je vois que tu es nouvelle. »
    Un peu sur les nerfs après une première approche peu concluante, Mathilde répondit sèchement :
    « Non, sans blague ? Comment tu l’as deviné ? »
    Il sourit et répliqua
    « Je suis Thomas Sinclair. On a déjà du se croiser à des soirées. Je travaille ici depuis près d’un an. Je peux peut être t’aider, tu sembles un peu..perdu »
    Il se moqua légèrement d'elle en insistant sur son dernier mot.
    « Oui, j'avoue que je suis totalement perdue. J'accepte volontiers ton aide. Au faite, moi c'est Mathilde Lowell »
    « Oui, je l'ai entendu tout à l'heure. » il lui fit un sourire charmeur et commença la visite des locaux.

    Métier : Après avoir fait des études de journalisme, Mathilde a réussit à intégrer le journal Wailea Kea, à savoir le plus connu de toute la Californie. La rédactrice en chef est peut-être horriblement sévère, Mathilde adore énormement son job. Elle a en plus la satisfaction d'avoir réussit quelque chose sans l'aide de ses parents.

    [ CARACTERE ]

    Caractère : La jeune femme possède un côté très mystérieux. Elle garde toujours une certaine distance avec les personnes qu’elle ne connaît pas suffisamment. Au premier abord on pourrait donc la croire froide et hautaine mais pourtant elle a de nombreuses qualités qui font d’elle une personne unique. Elle a tout d’abord un sens de l’observation très développé. Elle serait capable de rester des heures assise à la terrasse d’un café dans le seul but de regarder et d’étudier le comportement des personnes qui l’entourent. Mathilde est également autoritaire et exigeante, elle aime donner des ordres et s’autoproclamer chef. Imaginez autrefois l’horreur pour ses camarades de lycée lors de devoirs collectifs....
    Mathilde conserve depuis toujours un comportement très enfantin. Dynamique, pétillante et pleine de vie, la jeune femme a toujours la joie de vivre. La plupart des gens qui la côtoient la considère comme « une petite sœur ». Mais comme tout enfant, Mathilde est insouciante et elle ne réfléchit pas toujours avant de prendre une décision. Elle fonce toujours et étant également impulsive, il lui ai arrivé de se retrouver plus d’une fois dans de mauvaises situations. Elle est têtue et lorsqu’elle a une idée en tête, il est difficile de lui faire changer d’avis. A cause de cet entêtement Mathilde a fait plusieurs erreurs dans sa vie. Mais elle a jusqu’à présent toujours su reconnaître ses fautes.
    Elle est minutieuse et totalement maniaque. Il faut d’ailleurs avouer qu’elle a quelques tocs mais ça fait sans doute partie de son charme. Mathilde est assez contradictoire, elle aime le rangement, qu'absolument tout soit parfait. Mais pourtant, lorsque l'on jette un oeil dans son bureau, on peut vite se rendre compte que c'est un désordre monstre. Ne lui demandez pas d’explications, elle ne saurait quoi vous répondre. Mathilde est aussi une éternelle gaffeuse, ce qui fait bien rire son entourage.

    Plus grand défaut : Mathilde est une fille très exigeante. Elle souhaite toujours avoir le meilleur et, sur différents plans, elle a tendance a fixer la barre trop haute. Il lui est donc impossible d’atteindre les objectifs qu’elle s’était fixée. La jeune femme a en plus du mal a accepter la défaite. Cette addition de défauts ne l'aide pas toujours dans sa vie quotidienne. Heureusement que c'est une Lowell et qu'on lui cède tout !
    Plus grande qualité : C’est une jeune fille très dynamique et plein d’entrain. Elle diffuse toujours sa bonne humeur autour d’elle ce qui plait à son entourage. Mathilde est également toujours partante pour faire la fête, mais c'est le cas de tous les jeunes de Los Angeles n'est-ce pas ?

    [ PHYSIQUE ]

    Physique : Avec son visage aux traits fins et délicats, la jeune femme pourrait presque faire penser à une poupée de porcelaine. Bien qu'elle ai quelques tâches de rousseur qui deviennent plus visibles après avoir été exposées au soleil, sa peau est avide d’imperfection et Mathilde garde un hâle naturel toute l’année. Son regard noisette donne envie de s’y plonger et de finir par se noyer *BAF*
    Sa bouche suave rose laisse entrevoir une dentition quasi-parfaite et d’une blancheur éclatante chaque fois qu’elle sourit. Ses cheveux couleur miel sont généralement détachés et tombent élégamment en cascade sur ses fines épaules. Elle ne les attache que lorsqu'elle fait de l'équitation pour ne pas être gênée par ses mèches rebelles.
    Mathilde a hérité sa silhouette élancé et ses interminables jambes de sa mère. La plupart des filles de Los Angeles lui les envie. Mais pour Mathilde, ce n’est pas toujours un avantage, elle ne peut presque pas mettre de talons à cause de son mètre 87. Les ballerines sont peut être à la mode, mais lors de soirée ça devient vite embêtant !

    Style Vestimentaire : Mathilde fait parti de la catégorie « Dior addict » comme elle dit. Elle adore le shopping et être à la pointe de la mode, mais comme toutes les filles de Los Angeles me direz-vous. Elle essaie pourtant de cultiver un style différent et original mais toujours en simplicité. Tantôt bobo chic, tantôt classe, ou encore casual, elle aime changer de genre. Elle a comme ça l'impression de vivre plusieurs vies. Il y a pourtant un chose que Mathilde déteste par dessus tout. Il s'agit des tee-shirt à slogan du genre « Je suis célib' à terre ! ».
    Les pièces principales de son armoire restent tout de même d'une part le Jean. Elle en possède des centaines tous aussi sublime les uns que les autres. Et d'autre par les chaussures. C'est une vrai « fanatique » dès qu'elle rentre dans une boutique de luxe elle se sent obliger d'acheter au moins une paire pour avoir « un achat symbolique » de sa journée. Je vous laisse imaginer le nombre de fois où elle a pu faire les boutiques depuis qu'elle sait utiliser une carte de crédit...

    Signe Particuliers* : * Elle parle dans son sommeil.
    * Comme sa mère, le bruit l'insupporte.
    * La jeune femme est gauchère et comme le démontre certain test psychologique, il ne faut jamais contrarier un gaucher !
    * Mathilde joue tout le temps avec sa bague en argent, que son père lui a offert, lorsqu'elle est stréssée.
    * Tous les matins, elle fait des "étirements de visages" pour se réveiller. Ce qui revient en faite à faire des grimaces.
    * Depuis qu'elle est arrivée à Los Angeles, elle essait de rayer son accent français qu'elle trouve horrible.
    * Lorsqu'elle traverse un passage piéton, elle essaie toujours de ne marcher que sur les bandes blanches.


Dernière édition par Mathilde Lowell le Sam 15 Mar - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hot-paradise.bbactif.com
Mathilde Lowell
Shakespeare s'amuse de sa MUSE*
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 30
Copyright : Mouaaaaaaah
Love : Louis GUIHARS ?
Humeur : Fola Fola
Date d'inscription : 08/03/2008

Hot Paradise
Song: Pumkin Soup . Kate Nash
Hot DESIRE:
100/100  (100/100)
Peoples:

MessageSujet: Re: Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*   Mar 11 Mar - 23:44

    [ PREFERENCES ]

    Ton film préféré : Son film préféré est sans hésiter Pearl Harbor, bien que beaucoup d'autres chef d'oeuvre l'ai marquée, comme par exemple : Edwards aux mains d'argent, Diamant sur canapé, N'oublie jamais, Big Fish, Love Actually et bien d'autre encore. Elle adore particulièrement les films de Tim Burton, un homme qui selon Mathilde a un talent monstre !
    Ton livre préféré : Mathilde a toujours appréciée la lecture, plus particulièrement les livres de Jane Austen. Son favori reste sans doute Orgueil et Préjugés.
    Ta chanson préférée : La jolie parisienne est une grande fan de la musique Teenage Kicks des Undertones. Elle voue un culte aux chansons des Clash qui est pour elle l'un des meilleurs groupes !
    Ton parfum de glace préféré : Un sorbet au citron ferait certainement l’affaire, mais Mathilde n’est pas très nourriture. Ca se remarque d’ailleurs à sa taille de guêpe.
    Ta couleur préférée : Sa couleur favorite est sans conteste le blanc, une couleur neutre, calme et indémodable. Et que personne vienne lui dire que ce n'est pas une couleur !
    Ton dessert préféré : Mathilde a toujours mangé par nécessité plutôt que par envie. Elle n’apprécie guère tous les gâteaux et pâtisserie. C'est pourquoi, la jeune femme préfère croquer dans une bonne pomme verte. Energie et bonne humeur garantie !
    Ton pays préféré : Paris, sa ville natale est sans conteste la plus belle de toutes.
    Ton animal préféré : Evidemment, ce que Mathilde adore plus que tout, c'est les chevaux. Elle fait de l'équitation depuis son plus jeune âge et elle adore passer du temps avec ces bêtes.

    [ HORS RP ]

    Star sur l'avatar : Mischa Barton
    Ton niveau de rp : euh...disons 14/20 mais j'avoue que quand je fais un poste avec quelqu'un qui ne fait que deux ou trois lignes, je ne peux pas faire de miracle xD
    Où as-tu connu le forum ? Moi il me semble =P
    Commentaire : chuuuuuuuuut
    Code : 8FTP67

_________________

Moon River, wider than a mile,
I'm crossing you in style someday
Oh, dream maker, you heartbreaker,
Wherever you're going I'm going your way


Dernière édition par Mathilde Lowell le Ven 14 Mar - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hot-paradise.bbactif.com
Mathilde Lowell
Shakespeare s'amuse de sa MUSE*
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 30
Copyright : Mouaaaaaaah
Love : Louis GUIHARS ?
Humeur : Fola Fola
Date d'inscription : 08/03/2008

Hot Paradise
Song: Pumkin Soup . Kate Nash
Hot DESIRE:
100/100  (100/100)
Peoples:

MessageSujet: Re: Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*   Mar 11 Mar - 23:45

Je m'auto-valide x)

_________________

Moon River, wider than a mile,
I'm crossing you in style someday
Oh, dream maker, you heartbreaker,
Wherever you're going I'm going your way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hot-paradise.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mathilde LOWELL | Shakespeare s'amuse de sa muse*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madame Mathilde
» Contreseings des Seigneuries issues de mérite
» L'Histoire du Dauphiné par Urbs
» Une FAQ sur l'API des Nabz
» Importations Privées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hot Paradise :: BIENTOT SUR LA LISTE :: • Lollipops :: » POP'S VALIDEES*-
Sauter vers: